La Transfo Bourgogne

La Bourgogne est la première à se lancer dans l’aventure Transfo en 2011. Après avoir participé à une résidence sur l’avenir des gares rurales, elle souhaite poursuivre la réflexion entamée sur la ruralité. La Transfo prend pour objet d’étude les « villages du futur », en liaison directe avec la direction de l’aménagement du territoire. L’équipe a travaillé avec les agents autour de 5 thématiques (villages rêvés, retraités, cultivés, connectés, mouillés), à travers des visites de terrain, des ateliers de prototypage et de scénarisation. L’ensemble a été restitué et réinterrogé pendant 3 jours lors d’un forum à Dijon en octobre 2012.

Une quarantaine de « portraits de villages » ont été brossés, soulevant la diversité des territoires et présentant différents défis auxquels ils devront faire face. Les ateliers ont donné naissance aux « cartes postales du futur » présentant l’avenir tel qu’il pourrait être vécu au quotidien. Si l’équipe a pu faire la démonstration de l’intérêt de ces méthodes, l’idée d’une “fonction innovation” a été abandonnée. Pas de labo donc, mais la réflexion s’est poursuivie autour de l’ouvrage Villages du futur : correspondances, qui valorise l’ensemble des productions et cherche à montrer comment elles interrogent les politiques d’aménagement du territoire.

Livrables & médias

Quand ça ?

juillet 2011 – mars 2013


Où ça ?

Conseil régional de Bourgogne


Initié par qui ?

Région Bourgogne

Avec qui ?

Yoan Ollivier, designer, confondateur de Plausible Possible


Grégoire Alix-Tabeling, designer, cofondateur de Plausible Possible


Fanny Herbert, sociologue, fondatrice du collectif Carton Plein