La Transfo

Tester et co-créer un
« laboratoire d’innovation » au sein d’une administration

La Transfo est un programme expérimental et inter-administrations initié en 2011. Il vise à accompagner des administrations dans la préfiguration de leur propre fonction « innovation » ou « Labo ». À cette fin, une équipe pluridisciplinaire de « résidents » (designers, sociologues, urbanistes…) est embarquée au sein de chaque administration partenaire durant 18 mois. Elle travaille main dans la main avec un groupe d’agents « ambassadeurs » afin de tester « en situation réelle », à travers des cas pratiques très opérationnels, de nouvelles façons de concevoir ou d’améliorer des dispositifs existants, et le fonctionnement de la future fonction innovation (ses méthodes, son équipe, sa gouvernance…).

La Transfo est conçue comme un dispositif ouvert qui permet de créer de la connaissance inter-administrations. Cela passe notamment par les Intertransfos – journées de réflexion, d’échanges et d’analyse qui rassemblent les équipes engagées dans le programme.

Quel est le point de départ ?

L’innovation publique est entrée dans une nouvelle ère, passant d’une vision institutionnelle et verticale à une approche plus ouverte et créative. Les réformes territoriales successives et les différentes étapes de la modernisation de l’administration ont encore trop peu d’impact sur le quotidien des citoyens, tandis qu’on constate une déception et une méfiance grandissantes à l’égard des acteurs publics. Le besoin est croissant de visions plus systémiques, pragmatiques et centrées sur la production de sens et le bénéfice pour le citoyen-usager.


Quels sont les enjeux d’un labo ?

Dans ce contexte, de plus en plus de collectivités sont à la recherche de nouvelles approches et ingénieries pour affronter des défis complexes dans le champ des politiques de l’habitat, de lutte contre la pauvreté, de santé publique, de sécurité, d’environnement …

Au niveau de l’administration : concevoir et mettre en oeuvre des politiques publiques suivant un processus qui repart du coeur du problème et laisse une place au prototypage et au test avant la mise en oeuvre, une démarche qui produise plus d’impact et dépasse les silos de l’organisation.

Au niveau de chaque agent : favoriser l’engagement et le bien-être au travail, l’empathie avec les usagers et les collègues, le sens de la créativité, de l’ingéniosité et la capacité à questionner ses routines professionnelles.

Au niveau politique : rendre les élus plus attentifs aux processus de conception et de mise en oeuvre, mais aussi aux impacts réels des politiques publiques, et faciliter la coopération avec l’administration.

2011-2014, 4 régions-tests

De 2011 à 2014, la Transfo a été menée en partenariat avec quatre régions pilotes : Bourgogne, Champagne-Ardenne, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Elle a permis à trois d’entre elles de créer leurs propres labos, qui ont depuis conduit de façon autonome une dizaine de projets sur des sujets variés et continuent d’échanger régulièrement entre eux.


2016-2019, 7 nouvelles collectivités

Une nouvelle édition est en cours avec pour objectif d’embarquer 10 collectivités en 4 ans (villes et métropoles, départements, régions, grands établissements publics…). Nous avons tiré les enseignements de la première édition et affiné le protocole : 35 jours sur place, répartis sur 12 à 18 mois, une équipe de 3 résidents, une équipe de 20 agents ambassadeurs volontaires… Cette nouvelle édition bénéficie du soutien de Bloomberg Philanthropies dans le cadre d’un partenariat autour du programme i-Teams.

> Téléchargez la présentation du programme et découvrez le blog des Transfos 2016-2020


2020 – La post-transfo

Le volet Post Transfo (juin 2019-automne 2020) vise à permettre la pérennisation et/ou la structuration des fonctions « innovation » de 10 collectivités ou groupes de collectivités, mais également de les aider à pousser un cran plus loin leur démarche, en leur offrant un espace tiers pour réfléchir à de nouvelles approches, prendre des risques, et s’inspirer de pairs en France et à l’international. 

> Voir une synthèse de nos travaux sur les croisements entre labo et transition, et sur les nouveaux imaginaires de l’innovation