Les Labonautes

Explorer l'avenir des laboratoires d'innovation publique

Chaque jour, en France et partout dans le monde, des administrations annoncent la création de leur propre laboratoire d’innovation publique, internalisant ainsi leurs fonctions de recherche & développement. Mais malgré la promesse de transformation portée par leurs créateurs et alors que leur besoin de réinvention n’a jamais été aussi fort, le décalage entre les ambitions et la réalité est encore grand.

Le programme Les Labonautes propose d’explorer à quoi pourrait ressembler l’avenir de ces labos s’ils portaient des ambitions plus fortes -dont la transition écologique, la justice sociale ou la résilience des territoires-, s’ils étaient plus coopératifs, par exemple pour des services publics « sans coutures », et s’ils adoptaient des stratégies et des méthodes de transformation plus rigoureuses.

Mobiliser l’écosystème des laboratoires d’innovation publique

Les Labonautes prendra la forme d’un commun, conçu de façon collaborative de janvier 2022 à début 2023 par une trentaine de participants : agents publics en charge d’animer des labos, professionnels du conseil ou de l’AMO, chercheurs… Leurs productions seront mises en débat avec un groupe “miroir” puis largement partagées avec toute la communauté de l’innovation publique.

Parmi les participants :
La DITP (Paris), TiLab (Rennes), La Base (Bordeaux), Le Lab AH (Paris), La Fabrique à Projets (Paris), le laboratoire d’innovation de la Région SUD (Marseille), l’Université Paris-Est Créteil, Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (Rennes), la mission innovation du Val d’Oise (Cergy) et de Loire-Atlantique (Nantes), l’agence GRRR (Nantes), Nuunat (Lyon), Ellyx (Paris-Lyon-Bordeaux-Poitiers), Itinéraire Bis (Paris), Emmanuel Bodinier (Grenoble)

Un cadre pour progresser collectivement

L’objectif est de fournir un cadre méthodologique pour aider les laboratoires d’innovation publique et leur écosystème à mieux (re)définir leur positionnement, leurs valeurs, leurs objectifs, leur fonctionnement, leur cadre de gouvernance et d’action, leurs outils de travail, à se doter de leur propre théorie du changement et de leurs propres critères d’évaluation.

Nos fils conducteurs

Les Labonautes est conçu comme une enquête itérative, dans laquelle les thèmes à traiter vont émerger au fil de l’eau, autour de 3 axes :
Réduire le risque de dépolitisation de l’innovation publique : comment mieux appréhender les phénomènes de dépolitisation de l’innovation publique ? Comment déconstruire les paradigmes dominants pour ouvrir de nouvelles marges de manœuvre ? Comment mieux intégrer les enjeux d’inclusion, de justice sociale, de lutte contre la crise écologique ?
Ouvrir les labos : comment construire de nouvelles alliances et donner plus de sens aux coopérations existantes ? Comment créer des mécanismes et des écosystèmes de R&D ?
Outiller les labos : comment muscler les labos à partir de nouveaux modèles de traitement de la complexité, élargir leurs connaissances théoriques et pratiques, appliquer plus rigoureusement des outils de transformation et d’évaluation ?

Nos partenaires

Les Labonautes est coordonné par la 27e Région, le TiLab et la DITP. Il est financé dans le cadre du plan de Relance Transformation Numérique de l’État et des territoires.

Le programme s’inspire d’une recherche-action initiée en 2018 par Lindsay Cole, responsable du laboratoire d’innovation de la ville de Vancouver (Canada) et le réseau “Transforming Cities”. Un partenariat est en préparation entre Les Labonautes et Transforming Cities.