Equipements publics : Comment inscrire la maîtrise d’usages ?

Depuis 10 ans, une série de projets d’équipements publics mobilisant la maîtrise d’usage ont offert une place aux usagers à différentes phases de leur conception, apportant ainsi une réponse tangible au déficit de conception dont font l’objet places, halls d’accueil, bibliothèques et autres équipements sportifs. Mais il arrive que le résultat ne soit pas à la hauteur des attentes initiales.

Réalisations moins ambitieuses que lors de la phase de maîtrise d’usage, bonnes idées qui se sont perdues en chemin, accessibilité plus réduite que prévue… Voilà de quoi nous mettre sur la piste d’un problème de fond dépassant les conjonctures de chaque projet. Que s’est-il passé, et à quelle(s) étape(s) du projet ? Quels enseignements en tirer pour faire mieux ?  Où se situe le hiatus entre expression des usages et rendu final ?

Avec le Département du Val d’Oise, l’agence Vraiment Vraiment et un groupe de complices architectes, programmistes, agents publics de collectivités territoriales, nous avons exploré cette question entre fin 2019 et fin 2020 lors d’une série d’ateliers. Nous en avons tiré un guide à l’usage des acteurs de la fabrique des équipements publics pour améliorer la prise en compte des usages.

Voir le livret final ici

Quand ça ?

2020


Où ça ?

Les Halles Civiques


Initié par qui ?

La 27e Région, L'agence Vraiment Vraiment, le département du Val d'Oise

Avec qui ?

Alexandre Mussche, Cofondateur de l'agence Vraiment Vraiment


Louise Guillot, La 27e Région


Stéphane Vincent, Délégué général de la 27e Région