Méthodes ingénieuses pour Régions heureuses

Méthodo

Nous passons beaucoup de temps à décrire comment les méthodes issues du design, de l’ethnographie ou de la culture open source peuvent jouer un rôle majeur dans la reconception des politiques publiques. Mais pour vraiment en saisir toute l’originalité, il faut vivre ces méthodes… A défaut, pour tenter de les montrer en action, dès 2009 nous avions demandé à la vidéaste Marguerite Fouletier de suivre les équipes en immersion dans le cadre de notre programme expérimental « Territoires en Résidences ». Avec son preneur de son Guillaume Serpereau puis avec Romain Rabier, Marguerite s’est glissée le plus discrètement possible à nos côtés, avec les habitants, les équipes de designers, sociologues, architectes participatifs, pour tenter de saisir sur le vif le travail d’immersion et de co-conception à l’oeuvre dans les résidences.

Voici donc le résultat : « Méthodes ingénieuses pour Régions heureuses » , une série documentaire consacrée aux méthodes de design et d’ethnographie appliquées au secteur public. Composée de 4 épisodes, la série est sous-titrée en anglais à l’intention de toute la communauté internationale de l’innovation publique.

Le premier épisode est consacré à l’immersion, inspirée des pratiques ethnographiques. Que faire quand les médecins quittent l’Auvergne et ne sont pas remplacés ? Comment redonner une nouvelle vie à un lycée à bout de souffle en Champagne Ardenne ? A travers ces deux exemples, ce premier épisode décrit comment l’immersion et les méthodes inspirées par l’ethnographie permettent de réinterroger les défis de l’action publique.

Le second épisode est consacré cette fois-ci au prototypage rapide, à partir des expériences réalisées à partir de 2009 dans le cadre du programme « Territoires en résidences ». Comment transformer l’activité numérique d’un territoire en une expérience tangible pour les habitants de Rennes, en Région Bretagne ? Comment mobiliser les habitants de Cenon, en Aquitaine, autour d’un réseau social numérique ? Ce deuxième épisode présente comment le prototypage rapide, inspiré du design, peut être utilisé pour mener des tests visant à produire des services publics de meilleure qualité.

Le troisième épisode est consacré à la co-conception : il vise à montrer « en action » des façons différentes d’associer les habitants, les utilisateurs à la conception d’un dispositif ou d’un équipement. C’est aussi un épisode tout à fait spécial, car dédié à Gabi Farage -fondateur bien connu du collectif Bruit du Frigo - malheureusement disparu depuis. Gabi nous avait expliqué pourquoi il lui semblait essentiel d’associer les utilisateurs à la conception de la méthode elle-même.

Le quatrième épisode s’intéresse à la création de laboratoires d’innovation au sein des administrations. Quel en est l’intérêt ? Quels en sont les enjeux ? Les risques ? Telles sont les questions que nous sommes amenés à nous poser durant nos expérimentations, en nous inspirant de la première génération de « Labs » comme par exemple le MindLab danois.


Date de parution : 2013