Friendly-hacking into the public sector

Article

Les 17, 18 et 19 juin 2013, nous avons eu le plaisir de participer à CO-CREATE, une conférence académique organisée par le SimLab de l’Aalto University à Helsinki (voir l’article de blog à ce sujet). L’idée de cette conférence était de regrouper les chercheurs de toutes disciplines s’intéressant aux questions autour des processus de co-création au sens large. Du beau monde avait répondu à l’appel, et notamment nos amis de La Fabrique de l’Hospitalité et de User Studio.

De notre côté, nous y participions pour présenter le « friendly hacking des administrations », c’est-à-dire le cadre que nous avons développé petit à petit et qui garanti la réussite des processus de co-création au sein de nos programmes expérimentaux. Ces processus de co-création sont indispensables dans notre vision de la transformation du service publique (position partagée par le MindLab), mais ils sont aussi fragiles et délicats à mettre en place. Ainsi, un cadre les facilitant doit être discuté très en amont, dès le contrat initial passé entre la 27e Région et l’administration publique partenaire, puis réaffirmé tout au long du programme : c’est le « friendly hacking ».

Nous présentons ici l’article dans son intégralité (en anglais) ainsi qu’une présentation résumé (en anglais également).


Anna Lochard

Date de parution : 28 juin 2013